14 boulevard de la Résistance, 56000 Vannes
 
Indisponible aujourd'hui
 
02 97 63 45 09

Droit du dommage corporel à Vannes (56000)

Pourquoi avoir recours à un avocat ?

L’intervention d’un avocat compétent en droit du dommage corporel est indispensable pour obtenir une réparation intégrale du préjudice, y compris lorsque le droit à indemnisation n’est pas discuté.

 

Dès l’expertise médicale, la victime doit être accompagnée d’un avocat et d’un médecin conseil, indépendants des compagnies d’assurance, afin de s’assurer de la prise en considération de toutes les conséquences de l’accident pour la victime mais également pour ses proches.

La victime ne doit surtout pas laisser l’évaluation de son préjudice à un assureur.

Contrairement à ce que peut laisser entendre un assureur ou un Fonds de Garantie, ceux-ci ne sont pas là pour défendre le bien commun ou les intérêts de la victime.

Au contraire, l’intérêt de la victime est à l’opposé de celui de l’assureur ou d’un Fonds de Garantie. 

 

À savoir,

Certaines assurances ne vont pas hésiter à convaincre la victime et sa famille de ne pas recourir aux services d’un avocat au soutien de leurs intérêts en avançant de faux arguments tels que : 

  • Un avocat est inutile, il existe des barèmes d’indemnisation. C’EST FAUX : les préjudices de chaque victime doivent être individualisés et tenir compte de sa situation personnelle, et ce dès le stade de l’expertise.

  • Un avocat va faire perdre du temps, l’indemnisation sera plus rapide si vous laissez l’assureur s’occuper de l’indemnisation. C’EST FAUX : le recours à un avocat permet d’obtenir dès que possible des provisions substantielles. Maître GODIER privilégie la voie amiable et vous conseille sur les offres de l’assureur mais n’hésite pas à saisir les juridictions lorsque cela permet de faire avancer le dossier de la victime ou que le montant de la provision est insuffisante.

  • Un avocat coûte cher. C’EST FAUX : les honoraires sont discutés dès le premier rendez-vous et Maître GODIER favorise le recours aux honoraires de résultat, ce qui permet de limiter les honoraires forfaitaires. Par ailleurs, Maître GODIER accepte que ses honoraires ne soient payés qu’au jour où la victime perçoit des indemnités afin qu’elle n’ait aucun frais à avancer.

 

Le meilleur argument sur l’utilité d’un avocat en matière de dommages corporels est celui des résultats obtenus : la victime est toujours gagnante à recourir aux services d’un avocat compétent en la matière.

Les indemnités perçues sont largement supérieures à celles proposées par une assurance ou un Fonds de Garantie. La différence peut être de l’ordre de 2 à 8 fois supérieure, voire 10 fois supérieure pour certains dossiers.

L'intervention précoce d’un avocat et d’un médecin conseil auprès de la victime est en réalité une nécessité pour une défense efficace des victimes et obtenir ainsi la réparation intégrale du préjudice.

Premiers conseils

Que faire à la suite d'un accident ?

Rassemblez et conservez tous les documents en rapport avec votre accident :

  • dossier médical, compte-rendus...
  • justificatifs des frais exposés, des pertes de revenus,
  • témoignages de tiers,
  • photos…

 

Parmi ces documents, le certificat médical initial est d’une grande importance.

Celui-ci doit être extrêmement précis et détaillé sur les séquelles constatées lors de votre entrée à l’hôpital.

Il ne faut pas hésiter à exiger du médecin qu’il complète ou détaille les séquelles subies si le certificat médical initial s’avère trop succinct.

Surtout, ne restez pas seul face à un assureur, y compris s’il s’agit de votre propre assureur.

De même, ne signez aucun document avant de l'avoir soumis à un avocat

 

Que faire après avoir été victime d'une infraction ?

Déposez plainte le plus rapidement possible auprès des services de police ou de gendarmerie.

 

À savoir les services de police et de gendarmerie sont obligés de recevoir votre plainte.

Pensez à conserver les indices et éléments de preuve (conversations ou messages, matériels détruits, réalisez des photographies…)

Enfin, faites constater au plus vite par votre médecin ou aux urgences vos blessures ou atteintes psychologiques subies.

Celui-ci évaluera s’il y a lieu une ITT pénale.

le médecin doit évaluer l’ITT correspondante aux atteintes physiques ou psychologiques imputables à l’infraction pénale subie.Il s’agit d’évaluer la gravité de vos blessures. Cette notion d’ITT est déconnectée de votre situation professionnelle. Ainsi quand bien même vous ne travaillez pas au jour de l’infraction subie,

 

Comment récupérer son dossier médical ?

En cours de construction

À propos

Maître Godier

14 boulevard de la Résistance
56000 Vannes

Horaires

Du lundi au vendredi
9h-12h30 / 14h-18h
Les samedi et dimanche
Fermé

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.